• autour des arbres environnement 10
  • autour des arbres poterie 10
  • autour des arbres poterie 11
  • autour des arbres poterie 11
  • autour des arbres poterie 11
  • autour des arbres poterie 11
  • autour des arbres poterie 11
  • autour des arbres poterie 11

Evenements - Salons

03
Fév
2018

03 - 04 février 2018

    Le potier

    N otre démarche artisanale

    La recherche d’unité et d’harmonie entre l’arbre et le pot est à l’origine de la création de l’atelier « Autour des arbres ». Par l’observation de la forme, de la couleur de l’arbre, l’artisan potier accorde le pot au caractère et à la force de l’arbre. Cette recherche permanente inspirée par la céramique japonaise et la poterie traditionnelle
    méditerranéenne permet d’animer année après année de nouvelles réalisations.

    En quête d’authenticité et de robustesse, des pots en grès (non gélif) façonnés à la main sont proposés par l’atelier « Autour des arbres ». Chaque pot est une pièce unique inspirée des multiples textures qu’offre la nature. Les différents types de finitions proposées s’harmonisent avec l’identité de l’arbre. L’émotion procurée par cette unité n’est pas seulement esthétique mais également sensorielle et corporelle.


    A la recherche de l’accord entre l’arbre et la terre!

    Didier Schuller passionné de bonsaï depuis une vingtaine d’année a commencé le travail de la terre par l'envie d'associer des pots de caractère à ses arbres. Ce travail passionnant de création avec la terre le conduit à la réalisation de son atelier de poterie « Autour des arbres» en 2011.
    En synergie avec ses activités de bonsaï et de poterie il adopte une démarche unique qui consiste à travailler à l’écoute des arbres et de la terre. Sans imposer ses choix, il permet aux arbres d’évoluer le plus librement possible. Il est en permanence à la recherche d’une meilleure compréhension des réponses qui lui sont données.

    Citation : Je dirais que l’expérimentateur pose des questions à la nature ; mais que, dès qu’elle parle, il doit se taire ; il doit constater ce qu’elle répond, l’écouter jusqu’au bout, et, dans tous les cas, se soumettre à ses décisions. L’expérimentateur doit forcer la nature à se dévoiler, a-t-on dit. Oui, sans doute, l’expérimentateur force la nature à se dévoiler, en l’attaquant et en lui posant des questions dans tous les sens ; mais il ne doit jamais répondre pour elle ni écouter incomplètement ses réponses en ne prenant dans l’expérience que les résultats qui favorisent ou confirment l’hypothèse.
    Claude Bernard 1813-1878

    Le travail avec la terre que Didier Schuller développe pour la réalisation de ses pots suit cette même démarche. A partir de différentes terres, les pots prennent naissance et se transforment au gré du façonnage. Les différentes textures et finitions qu'il réalise permettent d’accorder le pot au caractère du bonsaï.

    Top